Titulaires, non titulaires et stagiaires, relevant du ministère de l’Education nationale, vous serez plus d’un million à vous exprimer par le vote.

C’est du poids du syndicalisme de lutte CGT que dépendent aussi nos acquis professionnels, nos augmentations salariales, nos conditions de travail, les réformes du service public d’éducation. 

Du 29 novembre (10 h) au 06 décembre 2018 (17 h)votez et faites voter CGT aux élections des Comités Techniques (CTM, CTA, voire, CTE et CTAC), aux élections des Commissions Administratives Paritaires(CAPN, CAPA et CAPD) et aux élections des Commissions Consultatives Paritaires (CCP)...

Consulter la procédure de vote

Consulter nos professions de foi et listes des candidats CGT

Le mouvement inter académique approche à grands pas. Pour obtenir une académie ou en changer, vous devrez vous connecter sur SIAM du Jeudi 15 novembre 2018 à 12 h au mardi 04 décembre 2018 à 18 h. Cette année, la circulaire qui encadre les règles pour établir votre barème change de façon substantielle. Pour vous donner un maximum de chances de vérifier avec vous votre barème et faire valoir vos droits auprès de l’administration, nos élu-e-s sont là pour vous conseiller.

Pour en savoir plus "mutation 2019"

 

Conseil de discipline de MP : des méthodes indignes et inqualifiables !


Le conseil de discipline de Marie-Paule s'est tenu lundi 5 novembre.

 

Quelques chiffres

Près de 200 personnes venues de toute l'académie avaient tenu à soutenir Marie-Paule et exprimer leur indignation.

Pétitions (en ligne et papier) : plus de 4 000 signatures ont été remises à la rectrice avant l'ouverture du conseil de discipline.

Ce "conseilthon" a duré 14 heures (de 14 h 30 à 4 h 15 du matin !), sans repas, sans sommeil, sans respect du temps de travail, tout juste quelques pauses pipi.

 

 

Violence à l’école : l’escalade sécuritaire


Suite à la large diffusion de la vidéo d’un élève braquant une professeure dans son lycée, la France s’est émue de la violence qu’il pouvait exister dans certains établissements scolaires.


Face à cette émotion, le Président de la République et son gouvernement ont choisi de ne pas écouter les attentes des personnels et des organisations syndicales, mais de communiquer sur un renforcement de l’encadrement sécuritaire des établissements.

 

Soutenons Marie-Paule S., professeure à Romorantin dans le Loir-et-Cher (41)

 

Une illustration du sort réservé à ceux qui luttent et font des vagues, #PasDeVague (https://twitter.com/hashtag/PasDeVague?src=hash):

Répression syndicale, mise au pas autoritaire afin de faire taire celles et ceux qui s'aventureraient à s'exprimer, à s'opposer, à faire valoir le droit et à s'engager pour le bien commun.