Élections professionnelles à l’Éducation nationale :

Scandale et consternation.

 

Le scrutin des élections professionnelles dans l’Éducation nationale s’est ouvert ce jeudi 29 novembre et doit se terminer le jeudi 6 décembre.

Depuis des semaines, la CGT Éduc’action et la CGT FERC-SUP indiquent au ministère que les conditions de ce scrutin sont mauvaises. Pour preuve, le ministère et le prestataire de service choisi ont été rarement capables de respecter le calendrier électoral, alors que les procédures ont été établies par ce même ministère, plusieurs anomalies ont été constatées.

  

 

RETRAIT DU PROJET DE RÉFORME DE LA VOIE PRO DU LYCÉE 

LE 27 NOVEMBRE POURSUIVRE LA MOBILISATION POUR GAGNER !

 

Les enseignant·es de la voie pro se sont fortement mobilisé·es depuis la rentrée contre le projet de réforme de la voie pro. Il faut continuer à amplifier le travail de mobilisation dans nos lycées, l’intersyndicale nationale a déposé un préavis de grève du 19 novembre au 22 décembre, la CGT Educ’action appelle les personnels à faire du mardi 27 novembre un temps fort de mobilisation. Déjà en Ile-de-France, une journée de grève est annoncée, partout ailleurs les mobilisations doivent prendre la forme choisie par les personnels (grève, heure d’info syndicale, occupation d’établissement, conférence de presse, happening…). Le combat continue dans l’intérêt des élèves et des personnels !

Lire le tract de la CGT Éduc’action au format 

  

 

Lettre-pétition au ministère de l'Éducation Nationale 

"Nous ne voulons plus de ces évaluations nationales"

 

Monsieur le Ministre,


Par la présente, les enseignant·es soussigné·es tiennent à vous faire savoir qu'ils et elles ne sont pas dupes de la soi-disant démarche d'évaluation à laquelle vous les contraignez.

Nous ne sommes pas dupes de la soi-disant scientificité de ces épreuves qui, en se centrant sur des notions que les élèves ne peuvent avoir acquises, visent à démontrer abusivement les « failles » de l'école publique pour faire avaliser ensuite votre politique et vos méthodes.

  

 

État des écoles à Marseille : 

 

l’inquiétude demeure…

 

Le 5 novembre dernier, un immeuble du centre-ville de Marseille s’écroulait faisant plusieurs victimes et provoquant l’écroulement des immeubles voisins. Cette horreur a provoqué colère et peur dans la population locale qui s’est sentie abandonnée par les pouvoirs publics locaux, peu embarrassés avec la culpabilité.

Aujourd’hui, la question de la sécurité dans Marseille reste très présente. En effet, de nombreux immeubles ont été évacués ces derniers jours par précaution et les personnels de l’école voisine (école Cours Julien) ont demandé d’urgence une expertise afin que la sécurité des élèves et des personnels soit garantie. Face à l’incertitude qui entoure l’état de cette école, des mesures conservatoires ont été prises par les personnels et l’accès à la cours est désormais interdit. Jusqu’à quand ?

  

Évaluations nationales :

 

c’est collectivement que nous ferons reculer le ministère.

 

Dès la rentrée 2018, la CGT Éduc’action a de nouveau vigoureusement réagi contre la pérennisation des évaluations nationales en CP et leur extension au CE1. Nous continuons également de dénoncer une généralisation de la culture du chiffre et de l’évaluation qui est instaurée dans l’Éducation, ainsi que la volonté d’imposer à court terme des pratiques pédagogiques issues des seules neurosciences...