Image

Le gouvernement ne rompt pas avec les politiques précédentes, les salaires des fonctionnaires ne sont toujours pas revalorisés, les conditions de vie et de travail continuent de se détériorer pour les élèves et les personnels...

Le projet de décret relatif à l’aménagement du temps scolaire qui sera soumis au Conseil Supérieur de l'Éducation du 8 janvier est maintenant connu. Il n’y a pas grand chose de plus par rapport à ce que la CGT-Éduc'action avait déjà annoncé.

Seul, réel rajout le terme "pédagogique". Jusqu'à présent, si les conseils d'école étaient saisis de l'organisation du temps périscolaire et consultés sur le projet d'école, à aucun moment ils n'avaient été décisionnaires sur le plan pédagogique... L'introduction du terme peut paraître anodine mais c'est un coin enfoncé dans le principe que la pédagogie relève des enseignants et de leur hiérarchie. Cela montre un mépris certain des enseignants...

COMMUNIQUÉ
Image

LOI D’ORIENTATION :
L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL PUBLIC MÉRITE MIEUX
QU'UN PANSEMENT SUR UNE JAMBE DE BOIS !

Les organisations syndicales (CGT Educ'action, SUD éducation, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, SNETAP-FSU, SNCL-FAEN) ont pris connaissance du projet de loi d’orientation. Elles déplorent la disparition de certaines promesses initiales du gouvernement quant à une véritable refondation de l’École et notamment celles qui concernent une réelle ambition pour les lycées dans leurs trois voies de formations...

Lire la suite du communiqué Image

Lors de la présentation en Conseil Supérieur de l’Éducation de la loi de refondation de l'école, le vendredi 14 décembre 2012, la CGT-Éduc'action (2 voix) et la CGT (1 voix) ont donné un avis négatif sur ce texte.
Vous trouverez ci-dessous, la déclaration qui a été lue par notre organisation à cette occasion...

Le Ministère de l’Éducation nationale a reçu, ce 5 décembre, les organisations syndicales pour présenter le projet «définitif» de la réforme des rythmes scolaires.
Il apparaît clairement que cette réforme se fait à moyens constants et avec le plus profond mépris des conditions de travail et de vie des personnels :