« Plus jamais ça ! »

Signez la pétition

 

Le geste désespéré de Christine le samedi 21 septembre, directrice de l’école Méhul à Pantin, bouleverse toute notre profession.

 

 

Pour ne plus revivre de tels drames !

 

 

Lire l'article de la CGT Educ'action 93 et le communiqué intersyndical du 93 

Signez la pétition en ligne  

Le suicide de notre collègue de Pantin est un drame insupportable. Les raisons de son acte, expliquées à ses collègues et son administration dans sa lettre, soulèvent l’émotion et la colère des membres de la communauté éducative.

Pour la CGT Éduc’action, ce courrier symbolise le rejet de la politique du ministère qui se fait trop souvent contre les personnels qui réclament le droit de faire correctement leur travail auprès des élèves et dans le respect de leur liberté pédagogique, des valeurs éducatives qu’ils portent et de leurs conditions de travail.

 

  

 

RÉFORME de la Fonction publique

 

Individualisation des carrières et

 

fin du statut général des fonctionnaires

 

DANGER

À l’issue de l’adoption de la loi Fonction publique pendant les vacances d’été, certain·es espéraient un maintien à minima des dispositifs actuels de gestion équitable des carrières des personnels du ministère de l’Éducation nationale. La complexité du suivi de carrière pour l’administration et l’apport reconnu du travail des élu·es partaires auraient dû permettre l’adoption de cette solution minimaliste.

Mais il y a une véritable détermination du gouvernement à mettre fin à toute transparence dans la gestion des carrières et du mouvement des personnels.

 

Lire la suite du tract et télécharger le au format 

  

Suicide de notre collègue à Pantin.

Dans l’Éducation, comme ailleurs,

le travail ne doit plus tuer.

 

Signez la pétition en ligne 

  

C’est avec une profonde tristesse que la CGT Éduc’action a appris le décès d’une collègue directrice d’école de Pantin qui a mis fin à ses jours sur son lieu de travail le 21 septembre dernier.

Notre organisation tient avant tout à adresser ses plus sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses collègues.

  

Appel contre le démantèlement du service

 

public d’orientation de l’Éducation nationale

 

Le 26 Juin dernier le Ministre de l’EN a présenté le rapport commandé à 3 inspecteurs généraux (P Charvet, M Lugnier et D Lacroix). Celui-ci est censé améliorer l’information des élèves, désormais confiée aux régions, l’accompagnement de l’élaboration des projets d’orientation et la réussite de tous les jeunes quelle que soit leur origine sociale.

Force est de constater que les préconisations, si elles sont suivies par le Ministre, ne permettront pas d’atteindre ces objectifs. Elles vont au contraire faire disparaître le service public d’orientation de l’EN en fermant les CIO, refondre les missions et la raison d’être des PsyEN EDO en les transformant en « ingénieurs en orientation», chargés essentiellement de mettre en œuvre les plans d’actions régionaux, assujettir l’orientation aux résultats scolaires et aux besoins d’emplois dans les territoires