Oui à la diversité nationale !

La Vigilance s'impose
Dans un contexte économique où de plus en plus depersonnes sont cabossées par la vie, le premier rôle de l’Etat est d’assurer la justice sociale.
Les services publics, l’Ecole, la protection sociale, l’emploi, l’impôt sont autant de leviers pour lutter efficacement contre les inégalités.
Tel n’est pas le sens de nombreuses mesures du programme présidentiel.
La franchise médicale sera un frein pour l’accès aux soins des plus en difficulté.
Le recours à des heures supplémentaires, dont la décision, rappelons le, appartient toujours à l’employeur, défiscalisées et exemptes d’impôt, amoindrira les budgets sociaux, jouera contre l’emploi et les conditions de travail, accentuera la précarité.
Les recettes du budget en seront affaiblies, situation aggravée par l’instauration d’un bouclier fiscal qui mettra en pièces l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). .../...

Demain
Ca commence aujourd'hui !
Invitons le social dans la campagne !

Les élections sont propices à l'expression des citoyens. En tant que syndicat, la CGT entend contribuer au débat politique, non pour donner une consigne de vote mais aider à la clarification des enjeux économiques et sociaux.
Ainsi, on nous dit qu'il n'y aurait aucune marge de manoeuvre pour trouver des financements et répondre aux revendications, mais les chiffres prouvent tout le contraire.
En 2006, selon le quotidien "Les échos", les entreprises du CAC 40 ont engrangé des "profits éclatants" (51 milliards d'euros pour le seul premier semestre 2006 !) et distribueront des "dividendes historiques".
Les aides publiques versées aux entreprises -65 milliards d'euros !- ont battu tous les records sans produire vraiment de résultats.
Les 23,5 milliards d'euros d'exonérations de cotisations sociales sont
épinglés par le rapport de la Cour des comptes qui dénonce à la fois un empilement de mesures sans évaluation, coûteuses pour les finances publiques et à l'efficacité toute relative. .../...