Les discussions au Ministère de l’Éducation Nationale (MEN) se sont terminées avec la dernière réunion du GT 15 en janvier 2017.

L’objectif des organisations syndicales dans ce groupe de travail était de fixer un cadre national permettant, enfin, un traitement identique pour les personnels Greta sur l’ensemble du territoire. La conclusion de ces discussions devait se traduire par la publication de nouveaux textes...

Y voir plus clair

Le numérique a bouleversé en profondeur les pratiques pédagogiques et constitue un outil puissant pour l’enseignant en terme de diversification des apprentissages. Il permet également la gestion des masses de données administratives.

Les politiques concernant le numérique dans l’éducation revêtent toutefois un caractère complexe et nébuleux. Les personnels voient se succéder les annonces et les plans : un jour l’ENT, l’autre les manuels numériques, puis les tablettes, sans que la cohérence de l’ensemble ne soit évidente, ni que les moyens de fonctionnement soient toujours attribués...

Instruction du 12-4-2017 BO n° 15 du 13 avril 2017 :

À la suite des attentats  de 2015 et 2016, trois circulaires ont défini le dispositif à mettre en œuvre au sein des académies et notamment les mesures de sécurité à déployer dans les écoles et les établissements scolaires (circulaire 2015-206 du 25 novembre 2015 relative aux mesures de sécurité dans les écoles et les établissements scolaires après les attentats du 13 novembre 2015, instruction du 22 décembre 2015 relative à la protection des espaces scolaires et instruction du 29 juillet 2016 relative aux mesures de sécurité dans les écoles et les établissements scolaires à la rentrée scolaire 2016)...

Souvenons-nous

L’article 118 de la loi Warsmann remet en cause l’existence des Greta au sein des EPLE. L’orientation prise par le ministère était la transformation des Greta en Groupement d’Intérêt Public (GIP) sans se soucier du devenir des personnels.

Inquiets, tous les personnels se sont mobilisés en février 2012 et des Assises Greta, initiées par une intersyndicale regroupant toutes les organisations syndicales, se sont tenues à Paris en juin...

Lire la suite dans le 4 pages "Spécial" GRETA : tout ça pour ça ! au format

 
 

L'article R421-26 du code de l'énergie mentionne : 

"Dans les locaux à usage d'habitation, d'enseignement, de bureaux ou recevant du public et dans tous autres locaux, à l'exception de ceux indiqués aux articles R. 241-28 et R. 241-29, les limites supérieures de température de chauffage sont, en dehors des périodes d'inoccupation définies à l'article R. 241-27, fixées en moyenne à 19° C :
-pour l'ensemble des pièces d'un logement ;
-pour l'ensemble des locaux affectés à un usage autre que l'habitation et compris dans un même bâtiment."