Appel du 30 mars : journée nationale d’action

 

Monsieur le Ministre, pour améliorer l’École

 

vous n’avez pas notre confiance !

 

Le ministère de l’Éducation nationale poursuit sa politique éducative rétrograde et libérale sans prendre en compte ni l’expertise professionnelle des acteurs de terrain, ni les avis de leurs organisations syndicales, ni ceux de l’ensemble de la communauté éducative.

L’amélioration de notre système éducatif exige certes, une ambition politique forte mais également une construction qui soit commune et concertée. Or le ministre entend imposer de nombreuses transformations et continue de le faire à marche forcée. 

 

 

 

Carte des spécialités : la mise en oeuvre du tri social

 

La mise en place de la réforme confirme les craintes de la CGT Educ’action :

  • De nombreux enseignements seront moins proposés dans les lycées ruraux et périphériques (notamment les spécialités et options artistique et les langues anciennes et vivantes).
  • Des classes et des groupes de spécialité surchargés.
  • Une mise en oeuvre de la réforme différente d’un établissement à l’autre : choix des spécialités laissés aux élèves, trinômes de spécialités imposés, seuils d’ouverture différents d’une académie à l’autre, voire inexistants.
  • 8 heures de « marge » en 1ère pour financer l’AP, les dédoublements, les enseignements optionnels… Bref, le partage de la misère à la discrétion des établissements !

Lire la suite du tract "Carte des spécialités : la mise en oeuvre du tri social" au format

 

Face à une attaque d’une telle ampleur contre nos conditions de travail et l’égalité entre élèves,

la CGT Educ’action appelle les personnels à se mobiliser pour obtenir le retrait de cette réforme !

Toutes et tous en grève le 19 mars

 

Projet Blanquer : Un tri social accentué dès le lycée

Si le lycée actuel porte en lui la sélection et le déterminisme social, le projet de Lycée Blanquer l’accentue :...

Lire la suite dans le 4 pages "Lycée" de la CGT-Éduc'action au format

 

Projet Blanquer : Un tri social accentué dès le lycée

Si le lycée actuel porte en lui la sélection et le déterminisme social, le projet de Lycée Blanquer l’accentue :...

Lire la suite dans le 4 pages "Lycée" de la CGT-Éduc'action au format

Projet Blanquer : Le tri sélectif en lycée

Si le lycée actuel porte en lui la sélection et le déterminisme social, le projet de Lycée Blanquer l’accentue : 

IL spécialise chaque année davantage les élèves :

En dehors du tronc commun, les élèves se spécialiseront dans trois disciplines en Première, puis deux en Termi-nale. Sous un couvert démagogique (« les élèves ont le droit de choisir des disciplines »), ce projet retranche cer-tains savoirs et savoir-faire de la culture commune des bachelier·ères... 

Lire la suite dans le tract de la CGT-Éduc'action au format  (mai 2018)