Jeudi 20 décembre, la CGT Éduc’action a été reçue en audience bilatérale par le ministère dans le cadre de la concertation nationale sur l’École inclusive qui doit se terminer le 14 février 2019. Le ministère prétend vouloir “rendre attractif le métier d’AESH, lui donner des perspectives d’avenir” mais ne propose aucune mesure concrète pour y arriver. Au contraire.

 

Contractuel·les, AESH, Aed,

Travailleur·ses précaires de l’éducation

En grève le 14 décembre

C’est le moment de porter nos revendications !

  

Après 3 semaines de colère sociale que le gouvernement n’a voulu ni voir, ni entendre, après des mois de mépris envers les salarié·es, il y a urgence à rejoindre la mobilisation qui, partie du prix de l’essence porte aujourd’hui des exigences de justice sociale et de démocratie. 

Depuis des semaines, la mobilisation des gilets jaunes et de la jeunesse prend de l’ampleur et expriment avec force son rejet de l’injustice, de la précarité et du mal-vivre.

Le gouvernement réprime avec violence. Ses dernières annonces, si elles montrent ses difficultés, ne pourront pas permettre à une majorité de la population de vivre mieux.

Lire la suite du tract  de la CGT Éduc’action au format 

 

 

 

Les AESH ne veulent plus être invisibles !

Réunion du Collectif AESH National CGT Éduc’Action : un acte fondateur

 

Depuis la rentrée, la situation des personnels Accompagnant·es des Élèves en Situation de Handicap est très alarmante.

Liste des établissements scolaires publics inscrits dans le programme Rep+ à la rentrée scolaire 2018

NOR : MENE1800210A
arrêté du 1-8-2018
MEN - DGESCO B3-2

Le retour à la semaine scolaire de 4 jours était un engagement du président Macron auquel son ministre de l’Éducation nationale a accédé rapidement. Pour rassurer les parents confrontés aux manques de structures territoriales de garde pour leurs enfants, le ministre Blanquer avait promis la mise en place d’un temps éducatif particulier sur les mercredis. Cette mesure, annoncée depuis longtemps, a été présentée ce 20 juin…