Les discussions au Ministère de l’Éducation Nationale (MEN) se sont terminées avec la dernière réunion du GT 15 en janvier 2017.

L’objectif des organisations syndicales dans ce groupe de travail était de fixer un cadre national permettant, enfin, un traitement identique pour les personnels Greta sur l’ensemble du territoire. La conclusion de ces discussions devait se traduire par la publication de nouveaux textes...

Souvenons-nous

L’article 118 de la loi Warsmann remet en cause l’existence des Greta au sein des EPLE. L’orientation prise par le ministère était la transformation des Greta en Groupement d’Intérêt Public (GIP) sans se soucier du devenir des personnels.

Inquiets, tous les personnels se sont mobilisés en février 2012 et des Assises Greta, initiées par une intersyndicale regroupant toutes les organisations syndicales, se sont tenues à Paris en juin...

Lire la suite dans le 4 pages "Spécial" GRETA : tout ça pour ça ! au format

 
 

Dans le code de l'éducation

Dans l’intérêt de tous,
NON à la marchandisation de la formation professionnelle,
OUI au service public de formation pour adultes

Défense du réseau des GRETA : une mobilisation large et unitaire

Depuis maintenant deux ans, les personnels Greta sont mobilisés pour s’opposer à  la mise en  place de  Groupement d’Intérêt Public (GIP) pour les GRETA. Cette transformation des GRETA en GIP–GRETA a été lancée sans aucune concertation avec les personnels et dans l’opacité la plus totale. Elle a pris un caractère législatif en MAI 2011 avec la loi Warsmann 1 dont l’article 118 abroge l’article L.423-1 du code de l’éducation.
Dans toutes les académies, la mobilisation des personnels GRETA le 9 février 2012, a rendu  visibles leurs inquiétudes et leur colère...

Lire la suite du tract en format Image

Image
9 février  2012 :  tous dans l’action pour les GRETA d’Ile-de-France !

GRETA : la mission  de formation des adultes
 de l’Éducation nationale est gravement menacée.

D’un côté, le gouvernement affirme l’importance de la formation continue des adultes pour l’insertion professionnelle et la lutte contre le chômage. De l’autre, il met gravement en danger le premier opérateur public de la formation des adultes avec sa réforme des GRETA...