Monsieur le Ministre,

Nous accusons réception de votre courrier en date du 30 mars 2010, nous vous rappelons notre exigence de résorption de la précarité.

Nous considérons qu'un plan de titularisation est indissociable de l'arrêt du recrutement de personnels précaires sur des emplois permanents de service public.

Suite à un courrier envoyé par l'intersyndicale nationale au Ministre de l'Éducation Nationale, concernant la situation des personnels non-titulaires, le Ministre a répondu à la CGT-Éduc'action par une lettre-réponse en date du 30 mars 2010.

Lire le courrier du Ministre :
Image

  • Le CDI constitue une évolution importante !
  • Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) et reconnaissance de l'expérience professionnelle seront les deux points forts de la politique du Ministre.  

MAIS TOUJOURS PAS DE PLAN DE TITULARISATION ENVISAGÉ !

Le Contrat Unique d'Insertion - Contrat d'accompagnement à l'Emploi - (CUI-CAE).

De quoi s'agit-il ?

Avant le 1er janvier 2010, les emplois vie scolaire étaient occupés par des personnels sous contrat de droit privé (Contrat d'Accompagnement à l'Emploi  -CAE-  ou Contrat Avenir -CA-). Voir sur le site national, notre guide syndical « Les emplois vie scolaire » d'octobre 2009)

Depuis le 1er janvier 2010 est entré en vigueur le nouveau « contrat unique d'insertion » (CUI) créé par la loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2008. Ce contrat prend la forme, dans un cadre rénové, du contrat initiative emploi (CUI-CIE) dans le secteur marchand et du contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE), dans le secteur non marchand. Il a pour objet de faciliter l'insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d'accès à l'emploi. Il donne lieu à une convention conclue entre l'employeur, le salarié et, selon le cas, Pôle emploi agissant pour le compte de l'État, ou le président du Conseil général.

Dans un souci de simplification, le CUI est soumis à un certain nombre de dispositions qui s'appliquent quelle que soit la forme, CUI-CIE ou CUI-CAE, sous laquelle il sera décliné.

Le recrutement de « médiateurs de la réussite scolaire », décidé par Xavier Darcos sans concertation, constitue une nouvellerégression sociale.