« Choc des savoirs » : le danger est aussi dans le 1er degré

Le Choc des savoirs est la dernière étape du projet réactionnaire Blanquer visant à généraliser une École du tri dès le plus âge. En instaurant de façon plus précoce la possibilité de redoubler en primaire et en installant des groupes de niveaux au collège, le gouvernement valide une violence de classe tout en instaurant une politique éducative inefficace pour remédier aux difficultés scolaires.

Vouloir amplifier une telle politique systémique désastreuse traduit la volonté politique de casser le service public d’aducation en généralisant une école du tri en réalisant un nouveau cadeau au libéralisme. La CGT Educ’action s’y oppose et appelle à mener la bataille pour l’abandon du choc des savoirs.


Télécharger le tract