AESH : plus que jamais déterminé-es,
en grève le jeudi 3 juin !


L’intersyndicale nationale CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SNCL-FAEN, SUD éducation appelle à une nouvelle journée de grève le 3 juin pour obtenir satisfaction aux revendications légitimes des AESH pour l’amélioration des salaires et la création d’un véritable statut, contre les PIAL et la précarité.

La journée nationale d’action du 8 avril, où les AESH, ont été très nombreuses et nombreux à s’être mobilisé-es, a permis d’alerter sur la situation subie par ces personnels, méprisés par l’Éducation nationale.

 

Reprise du 26 avril 

AESH : Chronique d'une reprise imprécise.

 

Dans une situation sanitaire encore loin d'être stable, la réouverture des écoles se caractérise une nouvelle fois par son impréparation. La CGT Éduc’action condamne à nouveau le manque d’informations claires à destination des AESH.  

Lire la suite de notre 2 pages et télécharger le au format pdf

 

 

 

 

ORGANISONS LA RÉSISTANCE !

Le jeudi 8 avril, ZÉRO AESH DANS LES CLASSES

Pour l’abandon des PIAL et un vrai statut pour les AESH


L’École inclusive soutenue par le ministère est actuellement un véritable laboratoire de précarisation. Les 110000 personnels AESH qui accompagnent un nombre croissant d'élèves en situation de handicap sont soumis à des conditions de vie et de travail extrêmement précaires.

Ce cadre défavorable permet à certaines directions (Dasen et établissements) de dégrader encore les conditions de travail des AESH. Cette politique de gestion purement comptable et déshumanisée nuit à l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Un salaire en dessous du seuil de pauvreté, l’enchaînement de CDD pour un futur CDI… Tout ceci laisse les AESH dans la précarité, sans aucune formation qualifiante ni diplômante pour remplir leurs missions !

 

 

AESH : contre la précarité, contre les PIAL,
en grève le 8 avril !


En réponse à l’obstination du ministre qui refuse de s’engager vers une amélioration des conditions d’emploi des AESH et en réponse à la dégradation de leur mission depuis la création des PIAL, les organisations CGT éduc’actionFNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SNCL-FAEN, SUD éducation appellent les personnels à la grève le 8 avril.

Le ministre répète que l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap est une priorité de son ministère. Pourtant, il fait le choix de maintenir dans la précarité les 110 000 AESH qui jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement de la scolarité de ces élèves.

 

École inclusive version Blanquer : chronique d’une catastrophe annoncée !

En matière d’école inclusive ou d’inclusion scolaire, JM Blanquer conduit un bulldozer qui provoque des dégâts énormes sur la scolarisation des élèves en situation de handicap et sur les conditions de travail scandaleuses de leurs accompagnant·es.