L’année scolaire s’est terminée comme à elle a commencé : la confusion a jalonné la période des examens, avec des convocations arrivées tardivement notamment pour le Grand Oral où ordre/contre ordre ont été parfois la règle dans certaines académies en particulier en Région Parisienne. Les corrections de l’épreuve de philo se sont aussi déroulées de manière quelque peu chaotique.

Loin de nous l’idée de stigmatiser les services administratifs mais c’est surtout le manque d’anticipation qui résulte de cette situation. Vouloir maintenir le Grand oral à tout prix signifiait organiser les jurys en nombre suffisant et cela nécessite de l’anticipation. Ou il fallait opter pour la neutralisation du Grand oral cette année comme le préconisait la CGT.

 

 

Communiqué commun SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU,

FNEC FP-FO, SNALC, CGT-Educ’action, SUD Education

 

Nos organisations refusent la généralisation du contrôle continu. Les personnels ont vu les conséquences de son renforcement, dans le cadre de la crise sanitaire, tout au long de  l’année : augmentation de la charge de travail, pressions multiples sur les enseignants, dénaturation de nos missions et augmentation des inégalités entre les élèves.

 

 

Direction d’école : le ministre franchit la ligne rouge !

Vendredi 2 juillet, dans les dernières minutes du dernier groupe de travail de l’agenda social sur la direction d’école, les représentant·es de l’administration ont annoncé que le ministre avait la ferme intention de mettre en œuvre un projet de « statut d’emploi fonctionnel » pour les directrices et directeurs totalement déchargé∙es de classe prenant la forme, à l’horizon 2022, d’un détachement et d’une grille salariale spécifique.

 

 

Direction d’école :

Le coup de force de Blanquer

 

Lors du groupe de travail Direction d’école du vendredi 2 juillet sur les obligations réglementaires de service des personnels, l’administration a décidé d’annoncer, au moment de clore cette réunion, la volonté du ministre Blanquer d’instaurer très rapidement des emplois fonctionnels de direc- teur·trice dans les écoles où ces personnels bénéficient d’une décharge complète.

 

 

 Guide de rentrée stagiaires 2021/2022

Bienvenue à l’Éducation nationale ! Les médias font la même publicité à chaque rentrée : baisse d’attractivité du métier d’enseignant·e, crise des vocations, dévalorisation de l’image du prof, manque de performance de l’École française avec des enseignant·es parmi les plus mal payé·es de UE... Les bonnes questions ne semblent jamais posées, car si on décrit les échecs, on ne met pas assez en avant les raisons de ceux-ci et la responsabilité de l’État. Enseignant·e est un métier qui s’apprend et durant cette année de stage vous allez découvrir presque toutes les facettes de ce métier : l’enthousiasme de découvrir les classes et les élèves, d’essayer des techniques pédagogiques innovantes et émancipatrices, apprendre à comprendre les matières à enseigner, rencontrer les collègues au sein de la salle des personnels et dans le travail en équipe…

Lire le guide de rentrée stagiaire 2021/2022 au format