Après la très forte mobilisation lors de la grève nationale du 12 février, le ministre n'a apporté aucune réponse aux personnels.

Il a pris ainsi la responsabilité d'aboutir à une situation de blocage dans le premier degré.
Le lundi 25 mars, à l’appel de leurs syndicats départementaux (SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, CGT Educ’action, SUD Education, STE 75 CNT), les professeurs des écoles seront à nouveau en grève à Paris pour l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires.  

Lire le communiqué interministériel sur le site de l' UGFF-CGT

Le communiqué en

La CGT-Éduc'action appelle l'ensemble des personnels de l'Education nationale à la grève le mardi 12 février 2013.
Le projet de loi d'orientation de l'école se place dans la continuité des mesures des gouvernements précédents en reprenant les fondements idéologiques (socle commun, livret de compétences, bac pro 3 ans, réforme du lycée...) et renforce la précarité...

Lire la suite du tract d'appel de la CGT-Éduc'action au format Image

La CGT-Éduc’action a tenu son congrès national à Montreuil du 23 au 25 janvier 2013 dans un contexte de crise du capitalisme qui s’approfondit.
Les conditions de vie et de travail continuent de se dégrader pour l’ensemble des travailleurs. Le patronat poursuit son offensive qui entraine l’augmentation du chômage, de la précarité et de la pauvreté.
Le gouvernement ne rompt pas avec les politiques précédentes et a clairement choisi une politique d’austérité qui sert le MEDEF...

La CGT-Éduc’action, conformément à ses engagements, prend ses responsabilités et appelle les personnels à se mobiliser, par tous les moyens possibles, pour imposer une autre politique gouvernementale.
À l’image du mouvement massif dans le premier degré à Paris, elle appelle à élargir la mobilisation à l’ensemble des personnels sur tout le territoire.
Au niveau national, dès le 31 janvier avec l’ensemble des personnels de la fonction publique et  dans l’Éducation nationale, dès les premiers jours de février, nous appelons à la grève pour l’abrogation de la loi d’orientation, contre la réforme des rythmes scolaires et la décentralisation.

Lire l'appel complet du congrès de la CGT-Éduc'action Image

 

Les organisations syndicales CGT, FSU et Solidaires de la Fonction publique appellent à la grève le jeudi 31 janvier 2013. La CGT-Éduc’action appelle l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale à se mettre en grève

le 31 janvier 2013

  • Contre le projet de loi Peillon de « refondation de l’école »
  • Contre le projet de décret sur les rythmes scolaires
  • Contre la précarité qui grandit dans l’Éducation nationale
  • Pour nos salaires
  • Pour exiger des moyens à hauteur des besoins
  • Pour l’abrogation du jour de carence