A.T.S.S.

Concours I.T.R.F. de catégorie A, B et C , inscriptions aux recrutements I.T.R.F. réservés, inscriptions aux examens professionnels d'avancement de la session 2020

Les inscriptions aux concours I.T.R.F. sont enregistrées du 19 mai 2020 (12 heures, heure de Paris) au 18 juin 2020 (12 heures, heure de Paris).

Les candidats s'inscrivent en retournant par voie postale - en recommandé simple - les dossiers d'inscriptions personnalisés qu'ils ont obtenus suite à leur inscription sur le service en ligne qui leur est proposé : Accéder au service d'inscription

Les dossiers de candidature personnalisés peuvent être obtenus sur ce service du 19 mai 2020 (12 heures, heure de Paris) au 18 juin 2020 (12 heures, heure de Paris).

A noter que l'arrété du 12 mai modifie le déroulement des concours avec une seule épreuve écrite pour la session 2020 au lieu d'une épreuve écrite et d'épreuves pratiques.

Arrêté du 12 mai 2020 portant adaptation des épreuves et des règles de composition des jurys de concours et d'examens professionnalisés réservés de recrutement dans les corps d'ingénieurs et de personnels techniques de recherche et de formation du ministère chargé de l'enseignement supérieur pendant la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19

NOR: ESRH2011040A
Les dispositions des arrêtés du 28 décembre 2011, du 29 décembre 2011 et du 11 juin 2013 susvisés sont adaptées dans les conditions prévues par le présent arrêté pour le déroulement des concours de recrutement dans les corps d'ingénieurs et de personnels techniques de recherche et de formation du ministère chargé de l'enseignement supérieur ouverts pendant la période comprise entre le 12 mars et le 31 décembre 2020.
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/5/12/ESRH2011040A/jo/texte

Personnels administratifs

Quels sont les droits et vos obligations pendant cette période ?: télétravail , ASA,droit de retrait,congés pendant la période durant l'état d'urgence sanitaire.

Congés et autorisations d'absences

  • Quels sont les textes réglementaires en matière de congés et autorisations d’absence ?

  • Un chef de service peut-il refuser à un agent de poser des congés annuels durant cette période de pandémie ?

  • Si je suis en ASA pendant la période de confinement, est-ce que mon employeur peut m’imposer de prendre des congés annuels ou des RTT ?

  • Est-ce que des jours de congés peuvent être imposés par un chef de service ?

  • Est-ce que je peux transformer mes congés annuels en ASA ?

  • Est-ce que je peux annuler des congés posés pendant la période de confinement ?

  • Est-ce que je garde mes jours de RTT si je suis placé en ASA ?

  • Est-ce que je peux perdre des droits à congés annuels pendant cette période de confinement si je ne suis pas à mon poste de travail habituel ?

  • Autorisation spéciale d’absence, congé maladie ordinaire, garde d’enfants…

  • Confinement et télétravail

  • Agents contractuels

Réponses et renseignements sur le site UFSE :
https://covid.cgtfonctionpublique.fr/

 
Personnels administratifs et techniques des services :Stop au racket !

Au travers d’ordonnances*, le gouvernement a et va adopter un certain nombre de nouvelles dispositions concernant les agent.e.s de la Fonction publique

Ni les salarié.e.s du public ni celles et ceux du privé n’ont à payer sur leurs conquêtes sociales les conséquences d’une crise sanitaire qu’elles et ils subissent de plein fouet, conséquences notoirement aggravées par des années de politiques d’austérité, d’argent-roi et de démantèlement des services publics.

Louer à longueur de médias et de discours la main sur le cœur, les « héros du quotidien » que sont les agent.e.s de la Fonction publique, saluer leur engagement sans faille, très bien. Mais, lorsque, dans le même temps, les mesures coercitives à leur encontre se multiplient (déni de l’exercice du droit de retrait, graves manques de moyens pour assurer leur protection et, maintenant, attaques contre les congés et les RTT), on mesure mieux le double langage de ceux qui nous gouvernent.

Lire le tract            Lire l'ordonnance RTT

Suite à l’adoption de la Loi de Transformation de la Fonction publique, à compter du 1er janvier 2020, les commissions paritaires (CAP) ne sont plus compétentes pour l'examen des questions relatives aux mutations, aux détachements et aux intégrations directes.

Les opérations de mutations 2020 s'inscrivent désormais dans le cadre général fixé par les Lignes Directrices de Gestion ministérielles (LDG) de l'enseignement scolaire. Ces Lignes Directrices de Gestion déterminent la politique de mobilité ministérielle et académique.

Présentées aux CT ministériels des 5 et 13 novembre 2019, publiées au BOEN du 14 novembre 2019, ces Lignes Directrices de Gestion, ont été rejetées à l’unanimité par l’ensemble des organisations syndicales !

Sommaire

 

Depuis la mi-janvier, le ministère impose dans les Lycées généraux et technologiques la tenue des épreuves communes de contrôle continu (E3C). Ces examens qui découlent de la réforme du baccalauréat et le remettent en cause, se déroulent dans des conditions d'impréparation et de désorganisation jamais connues. Depuis plusieurs mois pourtant les organisations syndicales alertent sur les difficultés prévisibles quant à ces épreuves. Et de fait, ces problèmes s’accumulent : organisation, ouverture tardive de banque nationale de sujets (BNS), disparité du déroulement des examens entre établissements remettant en cause le principe d’égalité entre élèves, soucis d’organisation des corrections, improvisation totale quant à l’évaluation. Face à l’intransigeance du ministre, tous ces désordres ont amené nos collègues enseignant·es à se mettre en grève marquant ainsi leur refus d’une réforme aberrante et inique. Face à ce droit légitime, le ministre entend passer en force et coûte que coûte aller au bout d’un examen qui est d’ores et déjà un échec en appelant les personnels administratifs à assurer la surveillance des épreuves. 

Télécharger le tract au format