Les Sections de Techniciens Supérieurs (STS), comme l’ensemble de la voie technologique dont elles sont la poursuite logique, sont une spécificité française.
La réforme «Licence/Master/Doctorat » (LMD), qui ne reconnait plus de diplômes du supérieur sanctionnant des parcours post?bac en 2 ans, aurait dû signer leur disparition si le patronat n’avait pas tenu au maintien de ces sections dont les qualités sont reconnues dans la formation des Techniciens Supérieurs dont il a besoin...

Lire la suite dans notre 4 pages spécial BTS 

 

Monsieur le Ministre,

Vous avez entériné une réforme des épreuves de langues vivantes, initialement imposée par le gouvernement antérieur. Elle s'applique à cette session 2013 du baccalauréat.

Les modalités sont les suivantes : en plus de l'épreuve écrite en fin d'année scolaire, presque tous les élèves vont désormais passer deux épreuves orales, l'une de compréhension (écoute d’une émission de radio ou de télévision… et compte-rendu en français), l'autre d'expression orale sur l’une des quatre notions inscrites au programme...

 

 

Les programmes d'histoire-géographie au collège et au lycée ne sont pas satisfaisants. Après ceux de première générale, ceux de troisième et de Terminale s'annoncent particulièrement difficiles à mettre en œuvre. Accumulant un nombre trop important de chapitres et d' « études », ils entraînent un survol indigeste de thèmes qui s'enchaînent à un rythme effréné. 

Vincent Peillon vient de l’annoncer : il y aura bien finalement une réforme du lycée.

Fini le temps de la concertation estivale où l’on disait que rien ne se ferait du fait du « ras le bol » des changements successifs qui serait ressenti par les personnels de lycée. Désormais le ministre reconnait (mais sans fixer dans le temps…) la nécessité de revenir sur la réforme Chatel, celle-ci n’ayant « pas porté ses fruits ». La formule est pour le moins sibylline car de ses fruits les personnels n’en voulaient pas ! De plus, ils auraient été forcément mauvais du fait de la nature de la réforme !...

Lire la suite dans notre 4 pages "Spécial Lycée" (mars 2013) Image

Le changement de gouvernement n’a en rien entamé la marche en avant de la réforme STI2D.

Cette dernière a beau être rejetée par l’ensemble des collègues et démontrer au quotidien, dans les établissements, les difficultés qu’elle génère pour eux et leurs élèves, le ministère a décidé d’imposer, dans la précipitation, une nouvelle étape de la casse de l’enseignement technologique industriel...