Dans un contexte où les personnels continuent de rejeter massivement le projet de réforme du Collège, le Ministère a annoncé fin août « une mobilisation sans précédent pour accompagner à la mise en place de la réforme ». Il s’agit en fait, pour mettre au pas une profession qui a bien compris la nocivité de cette réforme, d’organiser une propagande idéologique qui pose bien des questions...

Lire la suite dans le tract de la CGT-Éduc'action "Réforme du Collège : non au formatage !" 

 

La création du collège unique a permis la massification de l’enseignement en France, mais jamais les moyens (budgétaires et/ou pédagogiques) qui lui ont été alloués, n’ont permis de passer à la phase de démocratisation.

Le collège, pivot de notre système éducatif, ne permet donc pas de rompre avec la reproduction sociale et demeure un outil de tri social et d’orientation subie en fin de 3e, malgré les efforts des personnels y travaillant.
Pire, laissé à l’abandon depuis des années, il a contribué à l’accroissement des inégalités sociales et scolaires...

Malgré la réussite des journées de grève du printemps et le fort mécontentement des personnels, le Ministère persiste dans sa stratégie de passage en force et après avoir publié décret, arrêté et circulaire, le voilà qui entonne l’air du « tout va très bien » et prévoit « un plan de formation » qui s’apparente davantage à un formatage idéologique. Face à cette politique qui cherche à contraindre mais ne convainc pas, la mobilisation doit se poursuivre et s’amplifier. La réussite de la grève du 17 septembre est essentielle pour obtenir le retrait de cette réforme qui poursuit une vision de plus en plus inégalitaire de l’Ecole en dépit d’un « plan com’ » bien huilé. Alors que le collège unique a toujours manqué des moyens nécessaires à la démocratisation pour que toutes et tous réussissent, le gouvernement opte pour une réforme sans moyens au service d’une idéologie libérale...

Lire la suite dans le tract de la CGT-Éduc'action "Réforme du collège : Pour la CGT-Éduc'action c'est toujours NON !"  (sept. 2015)

La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République confie au collège unique, dont elle réaffirme le principe, la mission de conduire les élèves à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le collège unique est à la fois un élément clé de l'acquisition, par tous, du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et un creuset du vivre ensemble. C'est pourquoi la mixité sociale et scolaire au sein des classes fait l'objet d'une attention spécifique...

Lire la suite dans la circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015

Le ministère a présenté son projet de réforme du collège, prévue pour la rentrée 2016 et ce pour tous les niveaux du collège.
Ce projet poursuit une vision de plus en plus inégalitaire de l’Ecole. Alors que le collège unique a toujours manqué des moyens nécessaires à la démocratisation pour que toutes et tous réussissent, le gouvernement opte pour une réforme sans moyens au service de l’idéologie libérale. Avec de nouveaux thèmes interdisciplinaires, tels que « monde économique et professionnel », accompagné d’un « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde professionnel », la logique reste plus que jamais celle du socle et des compétences, au service du patronat...

Lire la suite dans le tract de la CGT-Éduc'action (avril 2015) 

Lire le communiqué intersyndical