Appel contre le démantèlement du service

 

public d’orientation de l’Éducation nationale

 

Le 26 Juin dernier le Ministre de l’EN a présenté le rapport commandé à 3 inspecteurs généraux (P Charvet, M Lugnier et D Lacroix). Celui-ci est censé améliorer l’information des élèves, désormais confiée aux régions, l’accompagnement de l’élaboration des projets d’orientation et la réussite de tous les jeunes quelle que soit leur origine sociale.

Force est de constater que les préconisations, si elles sont suivies par le Ministre, ne permettront pas d’atteindre ces objectifs. Elles vont au contraire faire disparaître le service public d’orientation de l’EN en fermant les CIO, refondre les missions et la raison d’être des PsyEN EDO en les transformant en « ingénieurs en orientation», chargés essentiellement de mettre en œuvre les plans d’actions régionaux, assujettir l’orientation aux résultats scolaires et aux besoins d’emplois dans les territoires

 

 

Appel à la mobilisation du 24 septembre

 

Avec la réforme Macron, c’est la création des retraites par points.

→ Fin des retraites par répartition et du principe de solidarité

→ Risque d’avoir une valeur du point qui baisse régulièrement

→ Recul progressif de l’âge de départ à la retraite.

 

Quels impacts dans l’Éducation nationale?

→ Des retraites calculées sur l’ensemble de la carrière en intégrant les primes et non plus sur les 6 derniers mois.

→ Allongement de la durée de cotisation pour toucher la même pension.

→ Faiblesse des rémunérations, absence de primes d’où des retraites amputées de 20 à à 25%.

 

C’est une régression sociale majeure pour la population 

 

 

RENTRÉE SOCIALE Politique Macron:

 

démantèlement à tous les étages

 

 

 

Emmanuel Macron impose des réformes qui remettent en cause nos acquis et menacent la cohésion de notre société. 

Après le Code du travail, la Sécurité sociale, l’assurance chômage, c’est la Fonction publique qui est en train de subir une attaque sans précédent.

Sans oublier les attaques incessantes contre l’Éducation nationale et ses personnels.


Lire la suite et télécharger le tract au format 

 

 

 

Depuis des mois, les personnels se sont mobilisés pour exprimer leur rejet du nouveau baccalauréat et des réformes des lycées, la grève des correcteurs et les prises de position des jurys, en juin et juillet, en ont été une déclinaison. 


Si le ton du ministre semble changé, il entend clairement poursuivre, sans la moindre inflexion, la mise en œuvre des réformes déjà engagées.

 

Depuis son accession au pouvoir, Emmanuel Macron impose des réformes qui remettent en cause nos acquis et menacent la cohésion de notre société.

Après le Code du travail, la Sécurité sociale, l’assurance chômage, c’est la Fonction publique qui est en train de subir une attaque sans précédent.

La loi de transformation de la Fonction publique votée au mois de juillet 2019, change les principes sur lesquels a été construit le statut général des fonctionnaires de 1946.

Lire la suite du tract de rentrée au format