Ensemble, défendons et renforçons notre bien commun !

La France gouvernée comme une entreprise et par ordonnances... Où est la démocratie ?

Les premières orientations et annonces du Président de la République, du Premier ministre et du gouvernement se succèdent à une cadence infernale et sont porteuses de lourds reculs pour l’ensemble du monde du travail... 

Lire la suite sur le site de l'UFSE-CGT

Le tract au format 

 

 

Les annonces se succèdent à une cadence infernale contre les fonctionnaires et agents publics.

Du ministre de l’Action et des Comptes publics qui confirme le gel de la valeur du point d’indice pour 2018 et la réinstauration d’un jour de carence en cas d’arrêt maladie, au Président de la République qui veut différencier la valeur du point d’indice dans les 3 versants de la Fonction publique, la coupe est pleine...

Sans surprise, le nouveau président Macron n’a pas l’intention de renoncer au passage en force sur la casse du Code du Travail, alors que l’abstention montre qu’il n’a pas de majorité sur ce projet...

Les sujets d’examen soumis aux élèves cette année sont révélateurs du climat idéologique dans lequel nous baignons. Adieu esprit critique et réflexions complexes, vantons l’apprentissage et les interventions militaires françaises ! Deux exemples pour une même démarche : imposer un cadre de pensée unique...

En évoquant au Sénat puis dans la presse, le gel des postes et la maitrise des dépenses dans l’Education nationale au cours des années à venir, le ministre de l’Education confirme deux choses : qu’il n’est pas fidèle quant aux engagements pris envers les syndicats il y a quelques semaines et que le gouvernement Macron-Philippe assume d’emblée une politique de rigueur budgétaire...